Raspberry Pi

Fin 2012, j’ai fait l’acquisition d’un Raspberry Pi. En quelques mots, c’est une sorte de micro-PC qui fait à peu près la taille d’une carte de crédit, et qui, une fois combiné avec quelques éléments (carte SD, alimentation…) permet d’avoir un ordinateur fonctionnel pour environ 50 euros.

J’ai pris le modèle B avec 512 Mo de RAM. Le voici dans son boîtier (transparent, parce que c’est plus classe) :

mon Raspberry Pi

Pour la carte mémoire, j’avais pour commencer sacrifié la carte MicroSD de mon téléphone portable, de classe 6 et d’une capacité de 8 Go, que j’utilisais avec un adaptateur de cartes SD. Depuis, cette carte a retrouvé son usage initial, détrônée par une consœur de classe 10 et de 16 Go.

Au niveau du système d’exploitation, je n’ai pas fait dans l’originalité puisque j’ai installé Raspbian (distribution basée sur Debian et optimisée pour le processeur du Raspberry Pi).

Mon projet précis avec ce petit ordinateur ? Si initialement, il s’agissait seulement d’assouvir ma curiosité en découvrant cet objet, j’ai par la suite décidé d’en faire un serveur web… qui a hébergé pendant un temps le site que vous visitez en ce moment même ! 😉 Je ne l’utilise plus de cette façon pour le moment, car je le trouvais trop lent à mon goût.

J’ai depuis trouvé d’autres usages pour mon serveur Raspberry Pi : je fais par exemple tourner le client de discussion WeeChat dessus, ce qui me permet de rester connectée en permanence sur IRC.

En 2014, la « bête » est devenue un émulateur de vieilles consoles grâce à RetroPie, dont je remercie au passage les différents contributeurs. 🙂

Développeuse web / logiciel